ZigaForm version 4.5.9.8
Résultat de votre recherche

L’immeuble Liberté, le premier gratte-ciel africain

Posté par webagile2 sur 09/01/2020
| Blog
| 0

L’immeuble Liberté, également appelé « Le Liberté » ou « 17e étage » par les Casablancais, est un immeuble de Casablanca, construit entre 1949 et 1951 par l’architecte suisse Léonard René Morandi (né en 1914 et décédé en 2007). Sa particularité ? Il était un des plus hauts immeubles d’Afrique à sa construction !
En effet, cet immeuble de 17 étages et d’une hauteur de 78m, a été parmi les premiers gratte-ciels de de plus de 16 étages en Afrique ! Il fut érigé sur l’actuelle place Lemaigre Dubreuil – anciennement rond-point de la Révolution française – au croisement entre la rue Hadj Amar Riffi, la rue Al Bassatine et le boulevard de la Liberté, dans le centre de Casablanca.

Comment et pourquoi Léonard Morand, d’origine Suisse, a eu l’idée de construire un grand immeuble au Maroc ?

Tout a commencé lorsque Léonard Morandi a fait un voyage de prospection au Maroc à la fin de l’année 1946, sur la suggestion de son beau-père Henri Lumière. Ce dernier avait identifié un réel besoin urbain dans le pays, surtout concernant la construction d’immeubles en copropriété.
Léonard Morandi s’est alors définitivement installé à Casablanca en 1947, et a obtenu l’autorisation d’exercer en Octobre 1948 pour se voir rapidement demander la construction d’un grand immeuble d’habitations et de bureaux pour le compte de trois entrepreneurs de Marseille, Lyon et Grenoble.

L’immeuble Liberté a été entre autres occupé par Jacques Lemaigre Dubreuil, grand homme d’affaires, également dirigeant du groupe Lesieur et qui soutenait l’indépendance du Maroc. Il a été assassiné au pied de l’immeuble. Depuis, la place où il se trouve fut renommée en son nom (anciennement « place de la Révolution française »).

L’histoire de l’immeuble Liberté est pleine de péripéties, mais qu’en est t-il de son architecture ?

En plus d’être un pionnier dans l’histoire de l’architecture moderne en Afrique et d’être un symbole en étant le premier immeuble de grande hauteur du continent, sa conception avait fait preuve d’ingéniosité et d’innovation à l’époque. En effet, par sa forme en V, dont la pointe est orientée vers le sud, son confort s’avère très élaboré car cela permet une réduction importante du budget de chauffage ! De plus, les pièces principales, se situant toutes en façade, sont abritées contre la brise de mer venant du Nord (au revoir l’humidité !)
L’immeuble dispose également de vide-ordures particuliers aboutissant à des incinérateurs, avec gaines aseptisées, très pratique !

D’autres détails importants pour le premier gratte-ciel africain ?

L’immeuble comporte au premier étage 30 bureaux avec accès par escalier particulier.
A chaque étage, nous trouvons 6 appartements, allant du studio au 5 pièces.
Au 16ème et 17ème étage, des appartements avec terrasses-jardins.
Et le meilleur pour la fin, au-dessus on retrouve un vaste jardin suspendu avec pergola, et une vue imprenable sur la ville.

Avec autant de qualités, il n’est pas étonnant que L’immeuble Liberté continue toujours de séduire plein de monde…

A La recherche d’un bien immobilier ? Faites vous accompagner par des professionnels pour faire de votre placement une véritable réussite !

Je trouve mon bien

Laissez une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Comparer les annonces